Do à Do

A partir de 1995 il choisit d’approfondir l’étude du banjo et d’explorer les faces moins traditionnelles de cet instrument. Après deux années d’études auprès de Patrice Jania il intègre plusieurs formations au sein desquels il explore des univers musicaux variés.

La rencontre avec Francis-michel  Montaner constitue l’aboutissement de cette démarche.

              Rémy Belhomme

​découvre la guitare au tout début des années 70 grâce aux ateliers musicaux mis en place dans les MJC de Champigny sur Marne. Il balbutie ses premiers pickings sur les chansons de Graeme Allwright et Léonard Cohen puis évolue rapidement vers la création de chansons qu’il interprète dans les soirées « hootnanny » en vogue à l’époque sur les scènes de la banlieue Est et le Centre Américain à Paris.

 

Entre 1974 et 1975 il promène sa guitare sur toutes les routes de France et échoue sur les pentes des Cévennes Ardéchoise ou il anime avec quelques complices les soirées enfumées des communautés néorurales.

 

C’est l’époque ou un ami lui offre son premier banjo. Il s’initie à la technique « Old time », idéale pour interpréter le répertoire folk traditionnel sans toutefois abandonner la guitare et la chanson française.

el condor pasa 2.mp3
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now